Parlons saumon de l'Atlantique

For the English version, click here.

Bienvenue!

Pêches et Océans Canada (MPO) sollicite votre aide pour élaborer la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage (SCSAS), afin de mieux répondre aux besoins de conservation de cette espèce dans toute son aire de répartition au Canada. Que vous soyez une personne qui travaille dans le domaine de la conservation du saumon atlantique, une personne qui a un intérêt pour la conservation de cette espèce ou une personne qui se soucie de la biodiversité naturelle du Canada, nous vous encourageons à participer à ce processus de mobilisation. Votre point de vue compte! Des possibilités de dialogue bidirectionnel en continue se poursuivront aussi, avec d'autres activités de mobilisation prévues tout au long du processus d'élaboration de la SCSAS.


Situation actuelle du saumon atlantique

Les populations de saumon atlantique sont réparties sur des milliers de rivières en Amérique du Nord et en Europe; ces rivières se déversent dans l’océan Atlantique Nord, où les saumons se rassemblent pour se nourrir. Au Canada, on estime que le saumon atlantique s’abrite dans plus de 1 000 rivières réparties dans l’Est du pays.

Une combinaison de facteurs affecte négativement le saumon atlantique à chaque étape de son cycle de vie. Bien que chaque population fait face à des défis différents, les facteurs ayant le plus fréquemment un impact sur le saumon atlantique dans son aire de répartition canadienne sont les suivants:


Images de facteurs de menace : Un globe terrestre avec un thermomètre pour les changements climatiques, un hameçon et deux poissons pour les pêches légales et illégales, dans le pays et à l'étranger ; un panneau d'avertissement au-dessus de l'eau pour la dégradation de l'habitat ; et un squelette de poisson pour la mortalité élevée en mer.


Depuis les années 1980, les stocks de saumon atlantique déclinent à un rythme alarmant. Le Canada a réagi en imposant des mesures de gestion de plus en plus restrictives qui ont mené à la fermeture de la pêche commerciale du saumon atlantique en 2000. Malgré ces efforts, les populations continuent de décliner dans presque toutes les régions de leur aire de répartition canadienne. Il est urgent d’agir pour soutenir la conservation et le maintien des liens sociaux, culturels, écologiques et économiques avec cette espèce emblématique.


Image d’œufs de poisson et de saumon illustrant qu’avant 1990, il fallait environ 1 000 œufs pour produire un saumon atlantique adulte vivant et que depuis, il faut maintenant environ 2 000 œufs pour produire un saumon atlantique adulte vivant.Figure 1. Il faut désormais environ deux fois plus d'oeufs pour produire un adulte qui retournera dans sa rivière d'origine pour frayer (par rapport à la période antérieure à 1990) - un indicateur des multiples pressions auxquelles l'espèce est confrontée tout au long de son cycle de vie complexe. Extrait du Rapport sur l'état du saumon atlantique Nord, OCSAN 2019.

Le Canada a aussi ratifié la Convention pour la conservation du saumon dans l’Atlantique Nord en 1984, aux termes de laquelle l’Organisation pour la conservation du saumon de l’Atlantique Nord (OCSAN) a été créée. En tant que Partie à cette Convention, le Canada a l’obligation de contribuer à la conservation, au rétablissement, à la mise en valeur et à la gestion rationnelle des populations de saumon de l’Atlantique.



Contexte politique


En 2018, le ministère des Pêches et des Océans (MPO) a publié la Politique de conservation du saumon atlantique sauvage (PCSAS) afin de fournir un cadre permettant au gouvernement du Canada d’atteindre ses objectifs en matière de conservation du saumon atlantique sauvage. L’objectif de cette politique est de rétablir et de maintenir en bon état de santé les populations de saumon sauvage de l’Atlantique. L’ébauche de la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage (SCSAS) a pour but d’orienter les activités qui seront entreprises en appui à cet objectif. Elle tirera profit de l’expérience, des connaissances et du dévouement des Premières Nations, Métis et Inuit (peuples autochtones), des organisations autochtones, des partenaires et des intervenants de la sphère du saumon atlantique, et fournira un fil conducteur parmi le vaste éventail de mesures de conservation ayant déjà fait leurs preuves.


Pyramide à quatre niveaux illustrant la relation hiérarchique entre la législation, les politiques et les directives. Au sommet de la pyramide se trouve la législation, comme la Loi sur les pêches, qui définit les exigences légales à l'égard du saumon atlantique. Les exigences légales se distinguent des positions politiques ministérielles de haut niveau représentées au deuxième étage de la pyramide, comme la Politique de conservation du saumon atlantique sauvage, qui se distinguent encore des orientations procédurales, comme la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage, représentée au troisième étage de la pyramide. Au bas de la pyramide, les plans et les lignes directrices ministériels, comme le Plan de mise en œuvre de la conservation du saumon atlantique sauvage, contribuent à rendre opérationnelles les exigences juridiques et politiques du Ministère.Figure 2. La hiérarchie juridique de l'ébauche de la stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage. Cette pyramide illustre la distinction entre les exigences juridiques relatives au samon atlantique sauvage (législation et règlements), les positions politiques ministérielles de haut niveau (PCSAS) et les orientations procédurales sur le travail du Ministère (SCSAS et le PI-CSAS 2019-21).

Afin de respecter la PCSAS, la SCSAS adoptera les principes décrits dans la politique tout au long de son développement et de sa mise en œuvre:


Principe 1 – Conservation

La principale priorité des décisions de gestion doit être la conservation des populations de saumon atlantique, de leur diversité génétique et de leurs habitats.


Principe 2 – Utilisation et avantages durables

Les décisions de gestion doivent respecter les droits des peuples autochtones, tenir compte des meilleures données scientifiques disponibles et prendre en considération le savoir traditionnel local et autochtone, ainsi que les conséquences biologiques, sociales et économiques pour les Canadiens.


Principe 3 – Approche de précaution et processus décisionnel transparent

Les décisions de gestion doivent appliquer l’approche de précaution et être prises de façon ouverte, inclusive et transparente.


Principe 4 – Intendance partagée

L’intendance partagée signifie la participation active et l’inclusion de tous les intervenants gouvernementaux, autochtones et non gouvernementaux dans le processus décisionnel visant à maintenir et, au besoin, à rétablir les populations de saumon.




Éléments provisoires de la SCSAS


Pêches et Océans Canada (MPO) a rédigé les éléments provisoires de la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage (SCSAS) à la suite de discussions continues avec les peuples autochtones, les organisations autochtones, les partenaires et les intervenants, ainsi que de nombreux rapports, recommandations et conseils reçus par le MPO au fil des ans. La SCSAS sera guidée par une vision, à la fois inspirante et réalisable. Les trois piliers clés guideront les mesures visant à concrétiser la vision à long terme, et les progrès réalisés dans chaque pilier clés seront suivis et communiqués au moyen d’objectifs et de cibles mesurables. Un aperçu des éléments provisoires de la SCSAS est présenté ci-dessous.


Vision: L’énoncé de vision est l’expression la plus large du résultat escompté de la SCSAS. Il s’agit d’un élément essentiel de la stratégie de conservation. La vision devrait être une description inspirante, mais réalisable, de l’état futur souhaité du saumon atlantique au Canada.

Piliers clés: Les piliers clés expliqueront comment se réalisera la vision à long terme pour le saumon atlantique. Ils devraient répondre à la question suivante : « Quelles approches intégrées adopterons-nous pour réaliser la vision relative au saumon atlantique? » Les piliers clés décrivent les grandes approches en considérant le saumon atlantique au niveau de l’espèce ce qui permet de traiter les principaux enjeux et de tirer parti des occasions qui se présentent.

Objectifs: Les objectifs sont des résultats mesurables pour le saumon atlantique en tant qu’espèce et répondent à la question : « Quels résultats devons-nous produire pour concrétiser la vision? » Plutôt que de préciser comment les résultats devraient être atteints, les objectifs devraient nous offrir la souplesse nécessaire pour réévaluer périodiquement les activités et les mesures et de les adapter lorsque nécessaire.

Cibles: Les cibles permettent de mesurer l’atteinte des objectifs et de produire des rapports à leur sujet. Les cibles répondent à la question : « Comment mesurons-nous les progrès par rapport à l’atteinte des résultats souhaités? » Les cibles doivent être réalistes, réalisables et doivent mesurer le changement (plutôt que compter ou énumérer les activités mises de l’avant ou les extrants). Idéalement, la cible quantifie le changement à apporter (c.-à-d. quel changement et dans quelle mesure?) et indique son délai de réalisation.


Éléments de la vision proposés

Au cours de nombreuses conversations avec les peuples autochtones, les organisations autochtones, les partenaires et les intervenants, les éléments communs d’une vision qui ont été exprimés comprennent :

  • L’importance de préserver cette ressource pour les générations futures
  • Rétablir le saumon comme moyen de rebâtir les liens socioculturels entre les peuples autochtones et tous les Canadiens
  • Bâtir l’unité et la collaboration dans l’ensemble du réseau du saumon atlantique, y compris les peuples autochtones, les organisations autochtones, les partenaires, les intervenants et tous les ordres de gouvernement
  • Envisager la faisabilité du rétablissement et la nécessité de hiérarchiser les ressources à la lumière des principales menaces, notamment les changements climatiques
  • Reconnaissance des rôles importants du saumon, dans l’environnement et dans la vie socioculturelle des populations, notamment des peuples autochtones.

Avec votre contribution, ces éléments seront utilisés pour élaborer une vision qui inspire et communique l’état futur souhaité pour le saumon atlantique au Canada.

Piliers clés et objectifs proposés

Il est proposé que la SCSAS adopte une approche à multiples facettes en fournissant une orientation stratégique pour une série de mesures immédiates et à long terme, organisées en trois piliers clés.

  • Faire face aux principales menaces: Concentrer à la fois sur les activités de recherche et d’atténuation relativement aux menaces qui pèsent sur la survie du saumon atlantique tant dans leurs habitats d’eau douce qu’en mer.
  • Prioriser et adopter des approches de gestion collaborative: Créer des opportunités d’intendance partagée qui permettront aux peuples autochtones, aux organisations autochtones, aux partenaires et aux intervenants de mener des activités de conservation sur les rivières qui comptent le plus sur le plan écologique, social, culturel et économique.
  • Leadership, coordination et responsabilité solides: Établir une vision, faire le suivi des ressources et des mesures et en rendre compte, améliorer les communications, faire progresser la réconciliation et respecter les engagements nationaux et internationaux du gouvernement du Canada.

Pilier clé I
Faire face aux principales menaces
Pilier clé II
Prioriser et adopter des approches de
gestion collaborative
Pilier clé III
Leadership, coordination et responsabilité solides

Objectif 1.1: Réduire la mortalité des saumons dans les eaux canadiennes et la mortalité des saumons d’origine canadienne à l’échelle internationale, tout en respectant les pêches ayant une valeur sociale et culturelle.

Objectif 1.2: Veiller à ce que la conservation du saumon atlantique ne soit pas limitée par la qualité, la quantité et l’accessibilité de l’habitat en eau douce.

Objectif 1.3: Comprendre et atténuer les impacts actuels et futurs des menaces marines sur les stocks de saumon atlantique

Objectif 2.1: Donner la priorité aux efforts et aux investissements en matière de conservation, en privilégiant ceux qui présentent des avantages écologiques, sociaux, culturels et économiques réalisables.

Objectif 2.2: Mener activement des projets pilotes d’approches de gestion collaborative axées sur le lieu.

Objectif 2.3: Gérer efficacement la production et l’ensemencement à des fins de conservation

Objectif 3.1: Cet objectif doit être établi par un engagement continu avec les peuples autochtones, afin de reconnaître les droits, les relations et les valeurs des peuples autochtones.

Objectif 3.2: Renforcer l’approche du Canada à l’échelle nationale et internationale, notamment au sein de l’Organisation pour la conservation du saumon de l’Atlantique Nord (OCSAN), en tant que chef de file pour la conservation du saumon atlantique.

Objectif 3.3: Améliorer la transparence, la responsabilité et la coordination pour favoriser de meilleures relations et de meilleurs résultats en matière de conservation.




Donnez votre avis!


Votre point de vue est important! Dites-nous ce que vous pensez éléments provisoires de la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage.

Pêches et Océans Canada (MPO) sollicite votre aide pour appuyer l’engagement du gouvernement du Canada à élaborer la toute première Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage (SCSAS).

Au cours de la dernière décennie, le MPO a été témoin d’un sentiment croissant d’urgence et d’inquiétude de la part des peuples autochtones, des organisations autochtones, des partenaires et des intervenants au sujet de l’état du saumon. Une fois terminée, la SCSAS permettra de mieux enligner les mesures de conservation avec la politique du MPO, afin de rétablir et de maintenir en bon état de santé les populations de saumon sauvage de l’Atlantique. À ce stade, les éléments de la SCSAS ont été rédigés et sont présentés ici pour votre examen et vos commentaires. Ces éléments provisoires reflètent ce que nous avons entendu et appris lors des discussions en continu avec les peuples autochtones, les organisations autochtones, les partenaires et les intervenants, ainsi que les recommandations de divers rapports, notamment :

Pour vous guider dans vos commentaires, nous allons vous présenter les éléments proposés de la SCSAS et solliciter vos remarques en cours de route. Le formulaire vous prendra environ 10 à 25 minutes à compléter. Les activités de mobilisation avec les peuples autochtones à travers les provinces atlantiques et au Québec sont aussi en cours, conformément aux protocoles de mobilisation mutuellement établis.

Veuillez noter que vos réponses ne seront pas soumises tant que vous n’aurez pas atteint la fin du formulaire. N’utilisez que les boutons « précédent » ou « suivant » du formulaire et non celles de votre navigateur.

Commençons sans plus tarder! Les premières questions nous permettront de comparer les résultats du formulaire entre les différents groupes de répondants.

Si vous répondez en tant qu’individu, vos réponses resteront anonymes et confidentielles.

Questions ou commentaires? Communiquez avec notre équipe à l’adresse: dfo.atlanticsalmon-saumonatlantique.mpo@dfo-mpo.gc.ca.

For the English version, click here.

Bienvenue!

Pêches et Océans Canada (MPO) sollicite votre aide pour élaborer la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage (SCSAS), afin de mieux répondre aux besoins de conservation de cette espèce dans toute son aire de répartition au Canada. Que vous soyez une personne qui travaille dans le domaine de la conservation du saumon atlantique, une personne qui a un intérêt pour la conservation de cette espèce ou une personne qui se soucie de la biodiversité naturelle du Canada, nous vous encourageons à participer à ce processus de mobilisation. Votre point de vue compte! Des possibilités de dialogue bidirectionnel en continue se poursuivront aussi, avec d'autres activités de mobilisation prévues tout au long du processus d'élaboration de la SCSAS.


Situation actuelle du saumon atlantique

Les populations de saumon atlantique sont réparties sur des milliers de rivières en Amérique du Nord et en Europe; ces rivières se déversent dans l’océan Atlantique Nord, où les saumons se rassemblent pour se nourrir. Au Canada, on estime que le saumon atlantique s’abrite dans plus de 1 000 rivières réparties dans l’Est du pays.

Une combinaison de facteurs affecte négativement le saumon atlantique à chaque étape de son cycle de vie. Bien que chaque population fait face à des défis différents, les facteurs ayant le plus fréquemment un impact sur le saumon atlantique dans son aire de répartition canadienne sont les suivants:


Images de facteurs de menace : Un globe terrestre avec un thermomètre pour les changements climatiques, un hameçon et deux poissons pour les pêches légales et illégales, dans le pays et à l'étranger ; un panneau d'avertissement au-dessus de l'eau pour la dégradation de l'habitat ; et un squelette de poisson pour la mortalité élevée en mer.


Depuis les années 1980, les stocks de saumon atlantique déclinent à un rythme alarmant. Le Canada a réagi en imposant des mesures de gestion de plus en plus restrictives qui ont mené à la fermeture de la pêche commerciale du saumon atlantique en 2000. Malgré ces efforts, les populations continuent de décliner dans presque toutes les régions de leur aire de répartition canadienne. Il est urgent d’agir pour soutenir la conservation et le maintien des liens sociaux, culturels, écologiques et économiques avec cette espèce emblématique.


Image d’œufs de poisson et de saumon illustrant qu’avant 1990, il fallait environ 1 000 œufs pour produire un saumon atlantique adulte vivant et que depuis, il faut maintenant environ 2 000 œufs pour produire un saumon atlantique adulte vivant.Figure 1. Il faut désormais environ deux fois plus d'oeufs pour produire un adulte qui retournera dans sa rivière d'origine pour frayer (par rapport à la période antérieure à 1990) - un indicateur des multiples pressions auxquelles l'espèce est confrontée tout au long de son cycle de vie complexe. Extrait du Rapport sur l'état du saumon atlantique Nord, OCSAN 2019.

Le Canada a aussi ratifié la Convention pour la conservation du saumon dans l’Atlantique Nord en 1984, aux termes de laquelle l’Organisation pour la conservation du saumon de l’Atlantique Nord (OCSAN) a été créée. En tant que Partie à cette Convention, le Canada a l’obligation de contribuer à la conservation, au rétablissement, à la mise en valeur et à la gestion rationnelle des populations de saumon de l’Atlantique.



Contexte politique


En 2018, le ministère des Pêches et des Océans (MPO) a publié la Politique de conservation du saumon atlantique sauvage (PCSAS) afin de fournir un cadre permettant au gouvernement du Canada d’atteindre ses objectifs en matière de conservation du saumon atlantique sauvage. L’objectif de cette politique est de rétablir et de maintenir en bon état de santé les populations de saumon sauvage de l’Atlantique. L’ébauche de la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage (SCSAS) a pour but d’orienter les activités qui seront entreprises en appui à cet objectif. Elle tirera profit de l’expérience, des connaissances et du dévouement des Premières Nations, Métis et Inuit (peuples autochtones), des organisations autochtones, des partenaires et des intervenants de la sphère du saumon atlantique, et fournira un fil conducteur parmi le vaste éventail de mesures de conservation ayant déjà fait leurs preuves.


Pyramide à quatre niveaux illustrant la relation hiérarchique entre la législation, les politiques et les directives. Au sommet de la pyramide se trouve la législation, comme la Loi sur les pêches, qui définit les exigences légales à l'égard du saumon atlantique. Les exigences légales se distinguent des positions politiques ministérielles de haut niveau représentées au deuxième étage de la pyramide, comme la Politique de conservation du saumon atlantique sauvage, qui se distinguent encore des orientations procédurales, comme la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage, représentée au troisième étage de la pyramide. Au bas de la pyramide, les plans et les lignes directrices ministériels, comme le Plan de mise en œuvre de la conservation du saumon atlantique sauvage, contribuent à rendre opérationnelles les exigences juridiques et politiques du Ministère.Figure 2. La hiérarchie juridique de l'ébauche de la stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage. Cette pyramide illustre la distinction entre les exigences juridiques relatives au samon atlantique sauvage (législation et règlements), les positions politiques ministérielles de haut niveau (PCSAS) et les orientations procédurales sur le travail du Ministère (SCSAS et le PI-CSAS 2019-21).

Afin de respecter la PCSAS, la SCSAS adoptera les principes décrits dans la politique tout au long de son développement et de sa mise en œuvre:


Principe 1 – Conservation

La principale priorité des décisions de gestion doit être la conservation des populations de saumon atlantique, de leur diversité génétique et de leurs habitats.


Principe 2 – Utilisation et avantages durables

Les décisions de gestion doivent respecter les droits des peuples autochtones, tenir compte des meilleures données scientifiques disponibles et prendre en considération le savoir traditionnel local et autochtone, ainsi que les conséquences biologiques, sociales et économiques pour les Canadiens.


Principe 3 – Approche de précaution et processus décisionnel transparent

Les décisions de gestion doivent appliquer l’approche de précaution et être prises de façon ouverte, inclusive et transparente.


Principe 4 – Intendance partagée

L’intendance partagée signifie la participation active et l’inclusion de tous les intervenants gouvernementaux, autochtones et non gouvernementaux dans le processus décisionnel visant à maintenir et, au besoin, à rétablir les populations de saumon.




Éléments provisoires de la SCSAS


Pêches et Océans Canada (MPO) a rédigé les éléments provisoires de la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage (SCSAS) à la suite de discussions continues avec les peuples autochtones, les organisations autochtones, les partenaires et les intervenants, ainsi que de nombreux rapports, recommandations et conseils reçus par le MPO au fil des ans. La SCSAS sera guidée par une vision, à la fois inspirante et réalisable. Les trois piliers clés guideront les mesures visant à concrétiser la vision à long terme, et les progrès réalisés dans chaque pilier clés seront suivis et communiqués au moyen d’objectifs et de cibles mesurables. Un aperçu des éléments provisoires de la SCSAS est présenté ci-dessous.


Vision: L’énoncé de vision est l’expression la plus large du résultat escompté de la SCSAS. Il s’agit d’un élément essentiel de la stratégie de conservation. La vision devrait être une description inspirante, mais réalisable, de l’état futur souhaité du saumon atlantique au Canada.

Piliers clés: Les piliers clés expliqueront comment se réalisera la vision à long terme pour le saumon atlantique. Ils devraient répondre à la question suivante : « Quelles approches intégrées adopterons-nous pour réaliser la vision relative au saumon atlantique? » Les piliers clés décrivent les grandes approches en considérant le saumon atlantique au niveau de l’espèce ce qui permet de traiter les principaux enjeux et de tirer parti des occasions qui se présentent.

Objectifs: Les objectifs sont des résultats mesurables pour le saumon atlantique en tant qu’espèce et répondent à la question : « Quels résultats devons-nous produire pour concrétiser la vision? » Plutôt que de préciser comment les résultats devraient être atteints, les objectifs devraient nous offrir la souplesse nécessaire pour réévaluer périodiquement les activités et les mesures et de les adapter lorsque nécessaire.

Cibles: Les cibles permettent de mesurer l’atteinte des objectifs et de produire des rapports à leur sujet. Les cibles répondent à la question : « Comment mesurons-nous les progrès par rapport à l’atteinte des résultats souhaités? » Les cibles doivent être réalistes, réalisables et doivent mesurer le changement (plutôt que compter ou énumérer les activités mises de l’avant ou les extrants). Idéalement, la cible quantifie le changement à apporter (c.-à-d. quel changement et dans quelle mesure?) et indique son délai de réalisation.


Éléments de la vision proposés

Au cours de nombreuses conversations avec les peuples autochtones, les organisations autochtones, les partenaires et les intervenants, les éléments communs d’une vision qui ont été exprimés comprennent :

  • L’importance de préserver cette ressource pour les générations futures
  • Rétablir le saumon comme moyen de rebâtir les liens socioculturels entre les peuples autochtones et tous les Canadiens
  • Bâtir l’unité et la collaboration dans l’ensemble du réseau du saumon atlantique, y compris les peuples autochtones, les organisations autochtones, les partenaires, les intervenants et tous les ordres de gouvernement
  • Envisager la faisabilité du rétablissement et la nécessité de hiérarchiser les ressources à la lumière des principales menaces, notamment les changements climatiques
  • Reconnaissance des rôles importants du saumon, dans l’environnement et dans la vie socioculturelle des populations, notamment des peuples autochtones.

Avec votre contribution, ces éléments seront utilisés pour élaborer une vision qui inspire et communique l’état futur souhaité pour le saumon atlantique au Canada.

Piliers clés et objectifs proposés

Il est proposé que la SCSAS adopte une approche à multiples facettes en fournissant une orientation stratégique pour une série de mesures immédiates et à long terme, organisées en trois piliers clés.

  • Faire face aux principales menaces: Concentrer à la fois sur les activités de recherche et d’atténuation relativement aux menaces qui pèsent sur la survie du saumon atlantique tant dans leurs habitats d’eau douce qu’en mer.
  • Prioriser et adopter des approches de gestion collaborative: Créer des opportunités d’intendance partagée qui permettront aux peuples autochtones, aux organisations autochtones, aux partenaires et aux intervenants de mener des activités de conservation sur les rivières qui comptent le plus sur le plan écologique, social, culturel et économique.
  • Leadership, coordination et responsabilité solides: Établir une vision, faire le suivi des ressources et des mesures et en rendre compte, améliorer les communications, faire progresser la réconciliation et respecter les engagements nationaux et internationaux du gouvernement du Canada.

Pilier clé I
Faire face aux principales menaces
Pilier clé II
Prioriser et adopter des approches de
gestion collaborative
Pilier clé III
Leadership, coordination et responsabilité solides

Objectif 1.1: Réduire la mortalité des saumons dans les eaux canadiennes et la mortalité des saumons d’origine canadienne à l’échelle internationale, tout en respectant les pêches ayant une valeur sociale et culturelle.

Objectif 1.2: Veiller à ce que la conservation du saumon atlantique ne soit pas limitée par la qualité, la quantité et l’accessibilité de l’habitat en eau douce.

Objectif 1.3: Comprendre et atténuer les impacts actuels et futurs des menaces marines sur les stocks de saumon atlantique

Objectif 2.1: Donner la priorité aux efforts et aux investissements en matière de conservation, en privilégiant ceux qui présentent des avantages écologiques, sociaux, culturels et économiques réalisables.

Objectif 2.2: Mener activement des projets pilotes d’approches de gestion collaborative axées sur le lieu.

Objectif 2.3: Gérer efficacement la production et l’ensemencement à des fins de conservation

Objectif 3.1: Cet objectif doit être établi par un engagement continu avec les peuples autochtones, afin de reconnaître les droits, les relations et les valeurs des peuples autochtones.

Objectif 3.2: Renforcer l’approche du Canada à l’échelle nationale et internationale, notamment au sein de l’Organisation pour la conservation du saumon de l’Atlantique Nord (OCSAN), en tant que chef de file pour la conservation du saumon atlantique.

Objectif 3.3: Améliorer la transparence, la responsabilité et la coordination pour favoriser de meilleures relations et de meilleurs résultats en matière de conservation.




Donnez votre avis!


Votre point de vue est important! Dites-nous ce que vous pensez éléments provisoires de la Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage.

Pêches et Océans Canada (MPO) sollicite votre aide pour appuyer l’engagement du gouvernement du Canada à élaborer la toute première Stratégie de conservation du saumon atlantique sauvage (SCSAS).

Au cours de la dernière décennie, le MPO a été témoin d’un sentiment croissant d’urgence et d’inquiétude de la part des peuples autochtones, des organisations autochtones, des partenaires et des intervenants au sujet de l’état du saumon. Une fois terminée, la SCSAS permettra de mieux enligner les mesures de conservation avec la politique du MPO, afin de rétablir et de maintenir en bon état de santé les populations de saumon sauvage de l’Atlantique. À ce stade, les éléments de la SCSAS ont été rédigés et sont présentés ici pour votre examen et vos commentaires. Ces éléments provisoires reflètent ce que nous avons entendu et appris lors des discussions en continu avec les peuples autochtones, les organisations autochtones, les partenaires et les intervenants, ainsi que les recommandations de divers rapports, notamment :

Pour vous guider dans vos commentaires, nous allons vous présenter les éléments proposés de la SCSAS et solliciter vos remarques en cours de route. Le formulaire vous prendra environ 10 à 25 minutes à compléter. Les activités de mobilisation avec les peuples autochtones à travers les provinces atlantiques et au Québec sont aussi en cours, conformément aux protocoles de mobilisation mutuellement établis.

Veuillez noter que vos réponses ne seront pas soumises tant que vous n’aurez pas atteint la fin du formulaire. N’utilisez que les boutons « précédent » ou « suivant » du formulaire et non celles de votre navigateur.

Commençons sans plus tarder! Les premières questions nous permettront de comparer les résultats du formulaire entre les différents groupes de répondants.

Si vous répondez en tant qu’individu, vos réponses resteront anonymes et confidentielles.

Questions ou commentaires? Communiquez avec notre équipe à l’adresse: dfo.atlanticsalmon-saumonatlantique.mpo@dfo-mpo.gc.ca.

Dernière mise à jour de la page: 28 oct 2022, 08h11